#

Espagne : pour soutenir un collégien expulsé, des professeurs viennent en jupe à l'école

Espagne : pour soutenir un collégien expulsé, des professeurs viennent en jupe à l'école

Espagne : pour soutenir un collégien expulsé, des professeurs viennent en jupe à l'école

Les vêtements n'ont pas de genre. C'est ce que comptent montrer professeurs et élèves partout en Espagne suite à l'exclusion d'un élève, Mikel Gomez en octobre 2020 pour être venu à l'école en jupe.

L'adolescent de 15 ans voulait sensibiliser ses camarades à la non-conformité de genre s'était, en plus d'être exclu, vu imposer un suivi psychologique comme le rapporte Publico. En soutien, son professeur de mathématiques, Jose Piñas a alors décidé d'assurer ses cours en jupe.

Plus que son prof de maths, c'est tout un pays et toute une communauté Tiktok qui ont été touchés par le sort réservé à cet élève raconte Ouest France. L'histoire racontée par Mikel Gomez sur la plateforme de vidéo a été vue plus de 2,1 millions de fois.

Des professeurs mobilisés pour protéger et alerter

De son côté, le professeur de mathématiques, a expliqué fin 2020, "Il y a 20 ans, j'ai subi des persécutions et des insultes pour mon orientation sexuelle au lycée où je suis maintenant enseignante, de nombreux enseignants, ils ont détourné le regard. Je veux me joindre à la cause de l'étudiant, Mikel, qui a été expulsé et envoyé chez le psychologue pour être allé en classe avec une jupe."

Au fur et à mesure, le mouvement de soutien a pris de plus en plus d'ampleur dans le pays. Et les hashtags #LaRopaNoTieneGenero (les vêtements n'ont pas de genre) se sont propagés.

Motivés par ce mouvement, deux enseignants, Manuel Ortega et Borja Veluquez sont venus travailler également en jupe dans leur établissement de Valladolid tout le mois de mai pour dénoncer les actes homophobes subis par un de leurs élèves.

Partager: