#

La revue de presse du samedi 4 décembre , H24info

La revue de presse du samedi 4 décembre , H24info

La revue de presse du samedi 4 décembre , H24info

La méthode Benmoussa, la bonne santé d’OCP, l’industrie textile se réinvente… Voici les principaux titres développés par la presse hebdomadaire de ce samedi 4 décembre:

Finances News hebdo

Éducation nationale: Benmoussa imprime sa méthode.

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports saura-t-il fédérer le monde de l’enseignement pour mener à bien la réforme du système éducatif ? Il en aura de toute évidence besoin, tant les enjeux sont importants. Pour l ‘instant, Benmoussa est dans son élément. Il semble être dans l’écoute. Il multiplie les rencontres avec les centrales syndicales les plus représentatives dans le cadre du dialogue social. Objectif: discuter sur l’élaboration « d’une feuille de route commune » sur les questions prioritaires se rapportant à la situation de l’enseignement public et aux revendications sociales. Pour Benmoussa, il faut « réaliser l’objectif d’une renaissance éducative s’articulant autour de la qualité de l’enseignement et d’une gouvernance rationnelle ». Et, selon lui, cette démarche « va aider à dégager des réponses communes » aux problématiques posées et « contribuer à instaurer un climat de quiétude et sain afin d’atteindre les objectifs des réformes ».

La Nouvelle Tribune

OCP: La hausse des prix des engrais et la forte demande mondiale favorisent les résultats du Groupe.

La revue de presse du samedi 4 décembre , H24info

Par rapport à la même période de l’année 2020. OCP a affiché une hausse du chiffre d’affaires de 38%, pour atteindre 57,64 MMDH. Cette performance s’explique principalement par l’augmentation des prix de vente de toutes les catégories de produits, ce qui a largement compensé la baisse des volumes exportés d’engrais d’une année sur l’autre, précise l’OCP. Le groupe fait également état de nouvelles hausses des prix des engrais phosphatés tout au long des neuf premiers mois de 2021, tirées par une forte demande mondiale et un resserrement continu de l’offre, ajoutant que la hausse des prix des récoltes et les faibles niveaux de stocks sur les marchés clés ont soutenu les fondamentaux solides du marché.

Challenge

Passage portuaire: Tanger Med, un port à zéro papier à partir du 15 février.

La vague de digitalisation et du zéro papier initiée par le port Tanger Med poursuit son avancée. Selon Tanger Med, la dématérialisation totale du passage portuaire deviendra obligatoire à partir du 15 février 2022. La digitalisation assure un niveau élevé de sécurité d’information et améliore la transparence et la gestion proactive grâce notamment au traitement des demandes de transit portuaire à distance, aux échanges de télématique avec les différentes administrations et établissements concernés par le transit portuaire, souligne Idriss Aarabi, Directeur des opérations import-export au port Tanger Med. Ainsi et depuis le 15 novembre 2021, les opérateurs peuvent remplir les formalités du passage portuaire en ligne et déposer électroniquement tous les documents nécessaires auprès des services chargés de la gestion des activités Import-Export.

La Vie Éco

Comment l’industrie du textile compte se réinventer.

L’association marocaine des industries du textile et de l’habillement (Amith), a dévoilé, en début de semaine, sa nouvelle stratégie: Textile 2035, Dayem Morocco. Le choix de cette appellation fait référence à la durabilité non seulement dans sa dimension environnementale, mais aussi sociale et économique, explique Fatima Zahra Alaoui, directrice générale de l’association. Pour son vice-président, Jalil Skalli, cette vision est en quelque sorte le Livre Blanc de l’Amith élaboré à partir du constat suivant: Le secteur est une industrie majeure de l’économie qui a réalisé un certain nombre d’acquis dont la stratégie vise la préservation. l’industrie textile a, selon les chiffres de l’Amith, une production de 95 milliards de dirhams dont 75% sont destinés à l’exportation. Elle emploie 200.000 personnes, essentiellement des jeunes sans qualification et des femmes. Son chiffre d’affaires est de 50,4 milliards dont 36,5 à l’export et sa valeur ajoutée atteint 15,88 milliards de dirhams.

L’Observateur du Maroc et d’Afrique

Vaccination: le Maroc se rapproche des standards européens.

France Info a fait récemment le point sur la vaccination anti-covid et cite le Maroc comme étant le seul pays se rapprochant des standards européens. Le Maroc est considéré comme le seul pays qui se rapproche des standards européens en matière de vaccination, avec 60% de taux de vaccination, souligne France Info en faisant le point sur la vaccination anti-covid en lien avec la découverte du variant Omicron. La radio française a dressé, par la même occasion, le bilan de la vaccination en Afrique. Continent où le taux de vaccination reste faible et où le Maroc fait figure d’exception.

hebdomadaire journaux Maroc Revue de Presse
Partager: