#

Comment éviter les punaises de lit quand on s’habille en seconde main

Comment éviter les punaises de lit quand on s’habille en seconde main

Comment éviter les punaises de lit quand on s’habille en seconde main

Comme leur nom ne l’indique pas, les punaises de lit se cachent aussi dans les vêtements chinés en friperie, boutique vintage, Vinted, Le Bon Coin et compagnie. Voici les bons réflexes pour prévenir une infestation quand on ramène des fripes à la maison.

Le 18 avril 2021

On commence à bien savoir qu’elles peuvent se cacher dans les rideaux, matelas, sommiers, papiers peints, canapés, fauteuils, ou même le plancher. Mais ce qu’on sait moins, c’est que les punaises de lit peuvent également squatter nos trouvailles d’occasion…

Le marché de la seconde main, responsable de 10% des infestations

D’après une étude de l’institut Ipsos pour la plateforme de désinfectisation BadBugs.fr publiée le 16 mars 2021, le marché de la seconde main serait responsable d’environ 10% des nouvelles infestations par les punaises de lit, loin derrière les voyages (44%), les interactions avec des proches victimes de ces mini-vampires de literie (30%) et les aménagements dans des lieux déjà infestés (20%).

Cela ne veut pas dire qu’on doit abandonner la fripe ou la farfouille sur Vinted, Le Bon Coin et compagnie… Mais que la présence de punaises de lit est à envisager si jamais on observe des démangeaisons et lésions cutanées inhabituelles (ressemblant à des piqûres de moustique, par trois ou quatre, parfois alignées, plutôt sur les parties découvertes du corps).

D’autant qu’il existe des gestes simples à mettre en place pour prévenir, voire limiter les dégâts, afin de ne pas infester tout son habitat !

Le réflexe lavage à 60°C ou 72h au congélo contre les punaises de lit

Comment éviter les punaises de lit quand on s’habille en seconde main

Quand vous ramenez à la maison un vêtement, sac ou accessoire, fraîchement chiné auprès de quelqu’un d’autre (en brocante, via un site comme Vinted, ou une friperie de quartier), commencez par bien l’inspecter.

Si une punaise adulte mesure entre 1 et 7 millimètres, les larves sont beaucoup plus petites et donc difficiles à repérer. Mais le plus judicieux reste de bien laver le vêtement, plutôt que de le porter directement — ou pire, le ranger fissa dans votre armoire, car les larves pourraient y faire tranquillement la java !

Si vous avez dégoté une pièce de seconde main pouvant supporter un lavage à 60°C ou un coup de sèche-linge aussi chaud, cela peut tuer punaises et larves.

Si votre trésor d’occasion s’avère trop délicat, place au plan B : 72h au congélateur (dans un sac poubelle propre ou équivalent, histoire d’éviter que cela ne se mélange avec le reste de votre alimentation — même si ça peut apporter un peu de croquant à votre paquet de petits pois, on ne juge pas…)

Les punaises de lit peuvent vite faire vivre un enfer

Rien de bien sorcier, vous le voyez, mais ce genre de bons réflexes peut vous épargner bien des maux.

Si les punaises de lit avaient quasiment disparu de France depuis 1950, elles signent leur grand retour dans nos literies et textiles depuis les années 2000. La Chambre syndicale des métiers de la dératisation, désinsectisation et désinfection a enregistré entre 2019 et 2020 une hausse de 76% des interventions de professionnels liées aux punaises de lit en France hexagonale, relève Le Parisien. Entre 2018 et 2019, les interventions pour éradiquer l’insecte avaient déjà connu une hausse de 30%.

Et comme les punaises de lit peuvent rester des mois sans se nourrir, on peut craindre un pic d’infestations à la réouverture de certains lieux, le flux nouveaux de personnes s’y déplaçant faisant circuler les nuisibles… En plus des lésions cutanées, ces bestioles envahissantes et difficiles à éradiquer peuvent entraîner des dommages psychologiques, allant de la dépression aux troubles de stress post-traumatique.

Il s’agit donc de se montrer vigilantes, sans vriller parano, et d’acquérir le réflexe lavage à 60°C ou congélo pour les acquisitions de seconde main (dites-vous que même Harry Styles stocke ses fringues dans une chambre froide !).

En cas de signes cutanés persistants, le gouvernement propose le site stop-punaises.gouv.fr et a créé un numéro qui explique les bons gestes (0806.706.806), en plus de la possibilité d’appeler un service de désinsectisation.

À lire aussi :Les punaises de lit en logement étudiant : un fléau, et des solutions

Les dernières actualités sur laSeconde main

Partager: