#

Festival Mode+Design | La flamboyance au rendez-vous | La Presse

Festival Mode+Design | La flamboyance au rendez-vous | La Presse

Festival Mode+Design | La flamboyance au rendez-vous | La Presse

Lâchez le mou, lâchez votre fou : voilà le credo de ce Festival Mode+Design (FMD) revisité, pandémie oblige, qui s’installera Quartier des spectacles du 19 au 22 août. Défilés déambulatoires, présentation de nouvelles collections et coup d’œil sur la relève : voici cinq évènements des plus flamboyants à surveiller.

Publié le 18 août 2021 Valérie Simard La Presse

Le grand défilé de la relève

« Signature », le défilé des finissants du Collège LaSalle, promet d’être l’un des moments phares de cette 21e édition. En début de soirée vendredi – pour éviter les rassemblements, l’organisation du festival ne peut dévoiler l’heure exacte de la tenue des prestations –, 80 mannequins déambuleront dans la rue Sainte-Catherine Ouest, parmi les passants. Ils arboreront les créations des finissants du programme de design de mode du Collège, qui avaient été présentées dans un livre lancé en juin et dans un espace éphémère du centre-ville. Partant du Collège, le défilé s’arrêtera à la Place Ville Marie. Les mannequins réapparaîtront ensuite sur la place des Festivals, une façon de passer outre les travaux qui ont cours sur l’artère commerciale.

« Depuis un an, la partie spectacle de la mode n’a pas pu se déployer, souligne le cofondateur du Festival Mode+Design, Jean-François Daviau. Ça va être complètement éclaté, créatif. On est vraiment dans l’expression de ce que peut être un vêtement comme actif culturel. »

Le 20 août, en soirée

Couronnes de fleurs, par ici !

Festival Mode+Design | La flamboyance au rendez-vous | La Presse

Si les festivaliers n’ont pu arborer leurs plus beaux looks cet été, ils pourront se reprendre samedi lors d’un défilé, organisé en collaboration avec Osheaga et mis en scène par Angelo Cadet, qui se tiendra dans le Quartier des spectacles. Avec une cinquantaine de mannequins, musiciens et danseurs, l’évènement revisitera la mode festivalière de la dernière décennie. La DJ montréalaise Nana Zen et le rappeur Imposs seront de la partie.

Bien qu’il s’agisse d’une première collaboration entre les deux festivals montréalais, pour Jean-François Daviau, le mariage n’en est pas moins naturel. « La mode est un moyen d’expression qu’on retrouve dans la danse et la musique. À Osheaga, les gens s’habillent d’une certaine façon. Qu’on pense au mouvement punk ou au mouvement hip-hop, la mode et la musique sont intimement liées. » La soirée se poursuivra à L’Astral dès 20 h avec les prestations musicales de DJ Kelly, LaRoie, Sara-Danielle et Sophia Bel.

Le 21 août, en soirée

Une nouvelle collection pour Lakuachimoto

Plusieurs designers d’ici ont été invités à dévoiler leurs plus récentes créations lors de défilés qui se tiendront non pas sur la passerelle, mais à hauteur d’homme. Parmi eux, Vincent La Kuach, alias Lakuachimoto, présentera les 24 looks de sa troisième collection intitulée That B*tch qui se veut la célébration de la force de soi. « Inspiré par Em, le plus récent roman de Kim Thúy, mes origines vietnamiennes se sont naturellement retrouvées au cœur de ce nouvel univers, a-t-il expliqué, par écrit. C’est avec la détermination de celui et celle qui se battent, entre guerre et amour, dans la boue puis la poussière, que les vêtements sont construits, déconstruits et reconstruits. » À l’image des précédentes, cette troisième collection non genrée sera moderne et irrévérencieuse, note le designer.

Trois danseurs, soit deux diplômés de l’École supérieure de ballet du Québec ainsi que Toshiro, spécialiste du voguing, un style de danse urbaine qui s’inspire des poses de mannequins lors des défilés, participeront au spectacle. Kim Thúy signe la bande sonore.

Le 21 août, deux prestations, en fin d’après-midi et en soirée

Pierre-Olivier Allard, tout en élégance

On en sait bien peu à propos du défilé que présentera le designer et styliste Pierre-Olivier Allard qui, comme les autres créateurs invités par le FMD, a eu carte blanche pour sa prestation. Mais on peut d’ores et déjà affirmer qu’il s’agira du défilé haute couture à surveiller de ce festival. Celui qui a reçu le prix Simons étudiant en design de mode des Canadian Arts & Fashion Awards (CAFA) en mai dernier mettra en scène les pièces de son projet « Illness Hill », inspiré de la lutte silencieuse contre la maladie. Les transformations textiles et les effets tridimensionnels sont au cœur de l’élégante esthétique du designer.

Le 22 août en soirée, deux représentations

L’audace des jeunes

De plus petite envergure, mais néanmoins digne d’intérêt, le défilé Fusion Jeunesse permettra d’admirer les créations d’élèves de l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau. Partenaire de longue date du FMD, Fusion Jeunesse est un organisme qui vise à encourager la persévérance scolaire et l’engagement civique des jeunes. Par l’intermédiaire du programme en design de mode, les adolescents acquièrent des notions en illustration, conception, coupe, patronage, moulage et graphisme et développent en groupe une mini-collection de cinq tenues. « Comparativement à des gens plus établis, on voit vraiment la naïveté et l’audace des jeunes dans la collection qu’ils proposent, souligne Jean-François Daviau. C’est le reflet d’une génération. »

Le 20 août en fin d’après-midi, deux représentations

Consultez le programme complet du Festival
Partager: