#

Corinne Zune, conseillère CPAS de Bastogne, est décédée : « Une femme joviale, généreuse et toujours au service des autres »

Corinne Zune, conseillère CPAS de Bastogne, est décédée : « Une femme joviale, généreuse et toujours au service des autres »

Corinne Zune, conseillère CPAS de Bastogne, est décédée : « Une femme joviale, généreuse et toujours au service des autres »

Conseillère de CPAS de Bastogne, Corinne Zune a perdu son combat contre la maladie. Battante, joviale et généreuse, elle laissera un grand vide.

Ce lundi 1er novembre, Corinne Zune a perdu son combat contre la maladie alors qu’elle n’était âgée que de 53 ans. Originaire de Foy, elle a habité Arloncourt puis à Vaux-Noville ces deux dernières années. Avant d'être contrainte d'arrêter son emploi à cause de la maladie, elle officiait en tant qu’assistante de direction dans une société grand-ducale, mais elle avait également visité de nombreux foyers de la région pour y proposer des vêtements. Elle était la maman de trois enfants.

En 2017, elle décide de se lancer en politique et devient conseillère du CPAS après les élections communales de 2018. "Corinne était une battante, rend hommage le bourgmestre Benoît Lutgen. Une femme joviale, généreuse et toujours au service des autres. Elle a directement fait preuve d’une motivation exceptionnelle pour participer à notre projet pour Bastogne. Pour apporter ses idées, pour défendre nos valeurs humanistes. Elle s’est tellement engagée dans notre projet que nous avions tous l’impression qu’elle avait toujours fait partie de notre équipe."

Corinne Zune, conseillère CPAS de Bastogne, est décédée : « Une femme joviale, généreuse et toujours au service des autres »

Le président du CPAS Jean-Michel Gaspart a également pu apprécier son implication: "Ce mandat de Conseillère CPAS lui correspondait parfaitement. Ses qualités humaines pouvaient s’exprimer totalement dans ce mandat au service de tous et des plus démunis en particulier. Soucieuse de la qualité de vie de nos aînés, elle faisait également partie du Comité spécial de notre maison de repos."

Un Corinne’s day en hommage

"Malgré la maladie, Corinne a toujours poursuivi son engagement, poursuit le bourgmestre Lutgen. Elle en a même fait un combat pour toutes les femmes. Elle avait organisé les premiers contacts entre l’ASBL Think Pink et la Commune pour que Bastogne devienne une ville active dans la lutte contre le cancer du sein."

Une implication qui devrait se concrétiser avec une proposition au prochain conseil communal par l’organisation d’une journée particulière, un Corinne’s day, dans la lutte contre le cancer du sien à Bastogne. "Nous perdons une colistière de grande qualité et une amie", conclut Benoît Lutgen.

La liturgie de funérailles aura lieu à l’église de Noville le vendredi 5 novembre à 14h.

Partager: