#

HISTOIRE - Pourquoi Napoléon mettait-il toujours sa main dans sa veste ?

HISTOIRE - Pourquoi Napoléon mettait-il toujours sa main dans sa veste ?

HISTOIRE - Pourquoi Napoléon mettait-il toujours sa main dans sa veste ?

Pour y saisir sa longue-vue, sa montre de gousset ou son plan de bataille… ? Car si la légende napoléonienne exalte d'abord son génie et sa gloire militaires, elle s'attache aussi aux détails les plus frivoles de sa vie. Ceux qui révèlent peut-être le mieux l'homme Napoléon Bonaparte, son tempérament comme sa santé.

À lire- HistoireNapoléon et la Mode : la garde-robe au service du mythe napoléonien

3 - Maux de ventre récurrents et état de santé fragile

Une troisième raison d'ordre médical. Une santé précaire conditionnée par une personnalité aux mœurs farouches et indomptables. Ajoutez à cela une tendance à consommer ses repas comme un éclair afin d'enchainer le plus vite possible sur les affaires qui l'attendaient.

DC : "Son estomac le fait souvent souffrir et le simple fait de mettre sa main dans son gilet lui permet de produire un peu de chaleur et ainsi d'atténuer les souffrances qui finiront par l'emporter ce 5 mai 1821. Il se masse le ventre quand il en a l'occasion pour atténuer un mal qui ne va que s'empirer au fil des années.

On sait que dans les années 1818-1819, sa santé s'améliore, mais décline à nouveau jusqu'à ce que la maladie l'emporte. Les deux derniers mois de sa vie en 1821, il reste alité et souffrant. Cela est directement imputable aux conditions qu'il a vécues depuis son enfance. Ses années de formation sont ponctuées par les moqueries répétées de ses camarades, qui le considéraient comme un étranger et le renvoyaient à son accent très prononcé".

Napoléon, victime de son caractère impérial ?

Si l'on va plus loin et que l'on s'intéresse au parcours du jeune Napoléon, on se rend compte que le futur empereur a très tôt cultivé un grand repli sur soi, et une grande capacité d'intériorisation face aux moqueries de ses camarades qui l'ont souvent renvoyé à ses origines et son accent corses. En plus d'avoir été confronté au sens de la responsabilité alors qu'il n'était qu'un jeune enfant. Une personnalité qui l'a mené au sommet de son histoire mais qui aurait eu raison de lui et de sa santé sur le long terme.

HISTOIRE - Pourquoi Napoléon mettait-il toujours sa main dans sa veste ?

Un sens de la responsabilité précoce

En effet, après la mort de son père, Napoléon n'a que 16 ans lorsqu'il devient le chef de famille alors qu'il n'est qu'un jeune adolescent. Si jeune, il dirige une tribu de 9 enfants et expérimente d'ores et déjà les rouages de la diplomatie familiale qui lui serviront quelques années plus tard pour imposer son hégémonie impériale et asseoir sur l'Europe sa dynastie.

Napoléon est connu pour avoir été un enfant un peu plus turbulent, batailleur et rude que les autres, mais bientôt converti et conjugué par la discipline militaire d'un côté et l'éducation rigoureuse de sa mère, intraitable sur le sens de l’honneur et des responsabilités. Une volonté si farouche dès son jeune âge qu'on ne peut s'empêcher de la lier à ses nombreux maux de ventre chroniques dont il se plaignait.

Si son caractère obstiné et victorieux lui a permis de conquérir l'Europe, sinon l'Histoire, celui-ci semble s'être progressivement retourné contre lui, non sans aucune répercussions sur sa santé…

Le fantôme de Waterloo en plein exil

Si le coup de grâce de son règne a été porté par sa défaite décisive à Waterloo face à la coalition des puissances monarchiques dirigée par le duc de Wellington, celle-ci n'en reste pas moins sa mort symbolique. Après cela, sa vie n'avait plus aucune raison d'être et cette ultime déroute a sans nul doute contribué à fragiliser davantage son état de santé. À tel point que ses médecins Antommarchi et O'Meara à son chevet ne pouvaient plus rien pour lui tant il se désespérait de sa fin. Il se condamne de son plein gré à une totale inactivité, souffrant de malaises, de vomissements et de maux d'estomac répétés. Il laisse ses derniers feux se consumer et se résigne à mourir.

Officiellement, l'aigle aurait succombé d'un ulcère (d'après l'autopsie) qui se serait enflammé et généralisé en cancer de l'estomac.

Aller plus loin

🎧RÉÉCOUTER - Les P'tits bateaux : Les 5 questions-réponses du dimanche 9 janvier 2022

🎧RÉÉCOUTER - Longue vue sur l'histoire de Napoléon Bonaparte sur France Inter

🎧SÉRIE PODCAST - Napoléon, l'homme qui ne meurt jamais, une série de podcast originale de France-Inter par Philippe Collin. Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS et Apple Podcast.

🎧SÉRIE PODCAST - Les Odyssées par Laure Grandbesançon :

- A la conquête du pouvoir

- L'empire

Partager: